Syndicat des entreprises internationales de l’outillage portatif et des consommables

Secimpac


Le Secimpac, Syndicat des Marques d’Outillages Portatifs et Consommables pour les Professionnels et le Grand Public – Espaces Verts et Bricolage,  a communique à la filière, les données de marché  en vente vers la distribution, lors de la 3ème Biennale de l’outillage qui s’est tenue le jeudi 10 octobre 2019 au Pavillon LEDOYEN à Paris.

Lors de cet événement, c’est Yannick Alleno, chef triplement étoilé du Pavillon Ledoyen a accueilli les 150 participants et est intervenu sur « l’importance du choix des produits dans son métier».

Aussi, il faut noter la participation active de la CAPEB et de GFK lors de la conférence et la présence de Dachser et Nexmart, partenaires du SECIMPAC.

LE SECIMPAC TOUJOURS PLUS AU CŒUR DE LA FILIERE AVEC DORENAVANT DES ETUDES STATISTIQUES SUR LES VENTES D’OUTILLAGE EN E-COMMERCE

Les grandes tendances du marché GP (un partenariat Secimpac/GFK) : le e-commerce pèse 11% des ventes (sell-in) d’outillage de bricolage et de construction à fin juillet. Les outils sans fil représentent dorénavant plus de 43% des ventes aux consommateurs (sell-out, en valeur). Le prix TTC moyen en GSB a baissé de 11% entre le S1 2017 et le S1 2019.

Concernant la motoculture grand public, internet représente 4% des ventes (sell-in) et connait une croissance de 48% (2018 vs 2017)

Pour les marchés Professionnels, le circuit des spécialistes en motoculture reste très dynamique avec une croissance de 9,68% (sell in) sur 5 ans (de 2014 à 2018). Porté notamment par les outils sans-fil (+210% sur 5 ans) au détriment du thermique (-20% sur la même période).

Pour le marché de l’outillage professionnel dédié à la construction, le marché reste positif sur 2019 (de date à date) avec une croissance de 2.7% du sell-in, y compris le e-commerce. Dans ces même segments de distribution, les équipements sur batterie pèsent dorénavant plus de 57% des ventes -sell-in).

Côté utilisateurs pro, l’activité des entreprises artisanales de moins de 20 salariés reste soutenue sur le S1 2019 avec 3% de croissance sur la construction neuve et 1.5% sur les travaux liés à la rénovation  (source CAPEB)

La Biennale de l’outillage du Secimpac a aussi été l’occasion de se projeter dans l’urbanisme de demain : 75% de la population vivra en milieu urbain en 2050. Les parcs et espaces verts y auront un rôle central et accru en matière de cadre de vie mais surtout en terme environnemental (réduction de la pollution de l’air, rafraichissement des centres urbains)

Le SECIMPAC en quelques mots…

Présidé par Pierrick AUBOIRON, le SECIMPAC rassemble quasiment une trentaine d’entreprises du secteur et représente les plus grandes marques de la filière des outillages motorisés (électriques filaires et sur batteries, thermiques et pneumatiques) et leurs consommables, ainsi que de l’outillage à main, et les instruments de mesure, destinés aux professionnels du bâtiment et de l’industrie, aux bricoleurs et à l’entretien des espaces verts.                                                                                                

En 2018, le chiffre d’affaires cumulé des entreprises adhérentes du SECIMPAC était de près de 2,8 milliards d’euros et de 4800 salariés en France.

Pour en savoir plus sur le SECIMPAC : www.secimpac.org

Le SECIMPAC est affilié à la FICIME (Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique), ce qui permet aux adhérents du SECIMPAC de bénéficier des services supports en matière juridique, fiscale, droit social, douane, technique et environnement. Le poids économique de la FICIME représente un Chiffre d’Affaires total estimé à 44 milliards d’euros, et 300 000 emplois en France. www.ficime.org